L’art de la frite belge


L’art de la frite belge

Chez Ananda Délice, notre chef Fadi met un point d’honneur à réaliser ses recettes à la perfection. Alors quand il s’agit de la frite, qui accompagne tous les plats de brasserie, il a mis la barre très haut ! La frite belge est connue comme la meilleure frite au monde. Cela tombe bien, la frontière wallone n’est qu’à quelques kilomètres du restaurant. Fadi a profité de cette proximité pour tirer le meilleur de ses petits bâtonnets de pomme de terre.

Frites belges accompagnant un hamburger et mayonnaise

Petite histoire de la frite

La frite sous forme de bâtonnets frits dans l’huile serait apparue dans les années 1840 à… Paris ! Elle n’est donc pas belge à l’origine. Elle était alors vendue aux alentours du Pont Neuf et des théâtres parisiens et est vite devenue synonyme de nourriture de rue.

Un bavarois avant-gardiste formé à Montmartre amène, le premier, la frite en Belgique et créé la dorénavant célèbre baraque à frites. Ce mets simple et convivial séduit les belges qui s’approprient la recette en forgeant leur propre culture de la frite. Ils lui associent les moules, petits crustacés populaires en Belgique et la mayonnaise en accompagnement. Enfin, ils généralisent la double cuisson qui devient LA spécificité ultime de la frite belge. Celle qui la rend à la fois croustillante et fondante et lui donne son goût incomparable.

«Il n’a pas toutes ses frites dans le même cornet.»

La frite est devenue si appréciée en Belgique que plusieurs expressions la concernant sont entrées dans le langage courant. Par exemple, pour dire de quelqu’un qu’il n’a pas toutes ses idées en place, qu’il est un peu zinzin, les belges (wallons) disent “Il n’a pas toutes ses frites dans le même cornet”. Les frites belges étant traditionnellement servies dans un carton en forme de cornet, quelqu’un qui n’a pas toutes ses frites au même endroit a forcément perdu la tête.

LES 5 SECRETS de la frite belge

Pour obtenir un bâtonnet parfaitement fondant à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, les belges observent religieusement les cinq règles suivantes :

  1. Choisir LA bonne variété de pomme de terre. Il faut qu’elle soit adaptée à la friture. Fadi utilise la Bintje, aussi surnommée la “reine des frites”
  2. Couper et peler les pommes de terre au dernier moment pour éviter qu’elles ne noircissent
  3. Une fois qu’elles sont coupées, laisser les frites sécher avant de les faire frire
  4. Utiliser de la graisse “blanc de boeuf”, c’est-à-dire non raffinée et la remplacer après 10 cuissons maximum
  5. Faire une double cuisson : la première à température moyenne, la seconde à température très chaude

Voilà, vous connaissez maintenant le secret des frites belges : des matières premières de qualité et une double cuisson indispensable pour obtenir la texture parfaite !

Chez Ananda Délice, Fadi respecte à la lettre ces consignes pour vous offrir les meilleures frites à la ronde. Si après ça, vous n’en salivez pas d’avance, on ne peut plus rien pour vous ! 🤤

Et vous, êtes-vous familiers de la frite belge ? Connaissiez-vous ses secrets ?

+ There are no comments

Add yours